Alger : Musée national du Bardo

Créé en 1930, Le Musée de Préhistoire et d’Ethnographie d’Alger, communément dénommé « Musée national du Bardo », a mis plus d’un quart de siècle avant de devenir ce qu’il est aujourd’hui : célèbre dans le monde spécialisé par ses collections sur la préhistoire et la protohistoire, sur l’ethnographie rurale, urbaine et plus

particulièrement saharienne Imaginons un seul instant que l’intérêt des collections qui sont présentées dans ce musée était moindre, ce qui est loin d’être le cas. Eh bien, la visite de ce musée.

Qui tire son nom de l’espagnol Prado, signifiant « jardin, pré » —s’imposerait quand même, ne serait-ce qu’en raison du cadre choisi. D’abord, par son implantation dans le site (l’ancien Fahs de l’Alger précolonial, dans une verdure luxuriante, face au magnifique panorama de la Baie d’Alger) qui offre le spectacle d’une rare harmonie entre la nature et la culture. Ensuite, par la valeur architecturale du bâtiment, de style « hispano-mauresque » (une villa appelée « djenane », bâtie autour de patios intérieurs, avec pièce d’eau, s’accompagnant de jardins privés), une de ces résidences d’été fréquentées jadis par deriches habitants des palais de la Casbah et que les Fromentin et Delacroix se sont fait un plaisir d’évoquer dans leurs tableaux.

Quand au contenu du musée, il étale la variété et la richesse d’objets témoins de la profondeur de notre champ historique et de la diversité de nos sources culturelles (vestiges de Ain H’nache, ceux de Tighenif ainsi que les gravures et les peintures rupestres du Tassili, etc.) qui donnent la mesure de la c o n t r i b ution de l’Algérie à la généalogie de l’humanité. Il faut dire, en l’occurrence, que les peintures rupestres, qui renvoient pratiquement aux premiers pas de l’écriture humaine, témoins sèculaires d’une civilisation ancienne, sont une véritable bibliothèque sur pierre. Ou, si l’on préfère, les premières archives de l’humanité. Pour tout dire, le Musée national du Bardo recèle de véritables trésors d’archéologie et d’ethnographie qui renseignent non seulement sur l’histoire multimillénaire de notre pays, mais aussi sur celle de l’humanité toute entière. Tous les âges de la terre y sont représentés, ce qui le classe parmi les musées les plus importants au monde.

El Hamma ALGER: 021.66.49.16.

Agence Nationale de l’Archéologie (Alger)
Site web : www.ana.art.d

Musée national des Beaux-arts d’Alger

Le Musée National des Beaux-arts est, avec Le MAMA (Musée d’Art moderne d’Alger), le seul grand « phare », dans la capitale, en matière d’art contemporain. C’est un musée de qualité dont la spécificité en fait un point d’orgue dans l’Algérie toute entière. Ce qui lui vaut de posséder des collections plus contemporaines que vraiment modernes qui s’étoffent régulièrement, selon des axes qui vont encore se renforcer. Le design et l’architecture d’intérieur par exemple. «…Aujourd’hui il s’impose avec ses 8 000 oeuvres comme le plus grand musée d’art du Maghreb, d’Afrique et du Moyen-Orient …Musée original donc en ce sens que certaines de ses collections sont uniques.» (Mohammed -Orfali Dalila).

Route d’Hippone ANNABA (037)83.71.71

Musée d’Hippone:

Par les magnifiques mosaïques qui y sont exposées, le musée d’Hippone (Annaba) est indubitablement l’un des plus riches d’Algérie. Les mosaïques romaines, pour ne citer que ce précieux pan du patrimoine qu’il renferme, y sont d’un prodigieux intérêt. De tous les documents livrés au cours des fouilles qui avaient commencé au début du siècle dernier, elles sont parmi les plus expressives qui restituent l’ambiance de l’environnement culturel d’Hippone dans ses dimensions plurielles : physique, naturelle, culturelle, artistique… Elles atteignent la perfection dans cet art difficile qui connut son apogée aux IIIe- IVe siècles et ne fut jamais égalé depuis. La beauté de la composition et la finesse d’exécution n’excluent pas la valeur documentaire de la plupart des scènes exposées.

Musée de l’Enfance :

Boulevard Krim Belkacem, Télémly ; Jardin de la Liberté, ALGER, 021.74.17.08

Musée National des Antiquités :

117, Boulevard Krim Belkacem , Parc de la Liberté ALGER, 021.74.66.86, 021.74.74.71 site web : www.musee-antiquites.dz

Musée de l’Armée Nationale Populaire

Riadh El Feth El Madania ALGER, 021.67.15.47 / 021.67.09.70. / 021.67.19.90, 021.67.19.74

Musée National des Arts Traditionnels et Populaires

9, Rue Mohamed Akli Malek ALGER, 021.71.34.14 / 021.71.34.14

Musée de Beni Abbès

Musée de Beni Abbès, Beni Abbès (Saoura) BECHAR..
Musée de Beni Yezguen, GHARDAIA.

Musée de Cherchel

Musée de CHERCHEL, Cherchel Parc (024)44.61.84.

Musée de Constantine

Musée Cirta Constantine, Constantine Plateau Condiat, (031)93.33.08 (031)93.40.50. site webwww.cirtamuseum.org.dz/

Musée de Djelfa

Musée de Djelfa (027)83.34.25 / (027)83.23.25 / (032)83.23.24

Djemila

Musée d’El Djamila, Daira El Djamila SETIF (036)85.17.59.

El Oued

Musée d’El Oued, Direction de la Culture de la Wilaya d’EL OUED, (032)21.88.49, (032)21.87.99

Ghardaia

Musée Metlili, Office Communal du Tourisme W. de GHARDAIA, (029)82.60.22 / (029)82.60.21, (029)82.62.43 / (029)82.60.02.

Guelma

Musée du théâtre, 08, rue du 8 Mai 1945 GUELMA (037)86.39.20.

Ifri (Bejaia)

Musée d’Ifri, Ighzer Amokrane Ifri BEJAIA.